BOJNJOUR mes f illes

Auteur  
# 01/07/2009 à 14:22 miranda
'oublie jamais ceci : jouer du jazz, c'est comme raconter une histoire.
Maxence Fermine
# 07/07/2009 à 19:33 miranda
e apparut, l'air d'un ange, comme un mirage,
Etrange inconnue, dotée d'un si doux visage.
Sa beauté naturelle, son charme enivrant,
Ses longs cheveux lisses, qui dansent avec le vent,

Ses yeux de malice, son regard captivant,
Font d'elle la plus belle, et de moi son servant.
Adieu à ma raison, bonjour folie nouvelle,
N'ai-je comme horizon que ce désir mortel?

Je ne peux rester indifférent devant elle,
Envahi par l'irrésistible attrait charnel.
Envoûté par sa pureté et son innocence,

Je ne sais plus quoi penser, plus rien n'a de sens.
Je ne peux que perdre la notion temporelle,
Tant pour elle mon amour restera éternel.

- Komenasai -
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×